Nouveau-pavillon.fr » Administratif et professionnel » Plaque médecin : Les informations légales obligatoires

Plaque médecin : Les informations légales obligatoires

Vos nombreuses années de médecine sont enfin terminées, et vous venez de décrocher le précieux diplôme qui vous permet enfin d’exercer le métier de médecin. Vous allez désormais pouvoir réaliser votre projet de vous lancer à votre compte, et d’ouvrir votre propre cabinet. Le local est déjà trouvé, et vous avez commencé à l’aménager et à le décorer, mais il vous manque un élément indispensable : la plaque professionnelle. Elle est indispensable pour vous identifier auprès du public, et pour indiquer votre spécialité, si vous en possédez une. Seulement, vous vous demandez ce qu’il faut indiquer sur votre plaque professionnelle, et si vous êtes légalement soumis à des obligations ? Voici toutes les informations à retenir pour la création de votre future plaque de médecin.

Plaque de médecin : quelles sont les normes et les mentions obligatoires à respecter ?

Les plaques professionnelles sont des articles qui existent depuis de nombreuses décennies, et ce, pour différents secteurs d’activités : les avocats, les architectes, ou encore les médecins, et autres professions médicales. Pour ces derniers, le type de plaque et son contenu sont réglementés par l’Ordre des professions médicales, et leur non-respect peut occasionner des sanctions pénales, ainsi qu’une interdiction d’exercer pour une période temporaire ; n’hésitez pas à lire le site pour plus d’informations à ce sujet. Voyons ensemble ce qu’il faut prendre en compte pour la création d’une plaque de médecin.

Pas de publicité, merci !

S’il existe des mentions obligatoires à faire figurer sur une plaque professionnelle, il y en a d’autres qu’il est totalement interdit d’inscrire. C’est le cas de tout élément pouvant faire de la publicité au médecin. Ainsi, vous ne pourrez pas mentionner la pratique de massages bien-être si vous êtes kinésithérapeute, ou détailler les tarifs des actes de médecine que vous pratiquez. Les médecins doivent respecter le code de déontologie, et rester neutres dans leur affichage.

Les mentions obligatoires

Si les professions médicales ne doivent pas faire de publicité, elles doivent, en revanche, mentionner obligatoirement certains éléments sur leur plaque professionnelle :

  • L’identité du médecin : son nom et son prénom, ou au moins la première lettre de celui-ci ;
  • Sa spécialité : médecine générale ou une spécialité (chirurgie, ORL, gastro-entérologue, gynécologie, etc.) ;
  • Le numéro d’inscription à l’Ordre des Médecins, qui garantissent que le praticien est bien un professionnel reconnu.

Il est également possible d’ajouter des mentions facultatives, mais pourtant très utiles à la patientèle, comme le numéro de téléphone du cabinet, et les horaires de consultation.

Plaque médecin : Les informations légales obligatoires

Le format de la plaque

Lorsqu’on veut créer une plaque professionnelle, il faut également respecter certaines contraintes en ce qui concerne le format de cette dernière. Si vous vouliez une plaque en PVC orange, oubliez tout de suite ! Les médecins doivent respecter la couleur dorée/laiton pour le fond de la plaque, et en lettres foncées. Pour les autres professions libérales, comme les sages-femmes ou les infirmières, la couleur peut être différente, à condition qu’aucune règle particulière ne soit imposée par le syndic de copropriété. Si rien n’est indiqué, mieux vaut malgré tout tenter de garder une certaine unité avec les autres plaques déjà installées.